Emblème du Causse, la cardabelle,
également baptisée cardoule
 fut choisie pour être celle de
  l'Union du Sauveterre !  

Union du Sauveterre

Le Causse de Sauveterre

Emblème du Causse, la cardabelle,
également baptisée cardoule
 fut choisie pour être celle de
  l'Union du Sauveterre !


La Géographie et les Paysages


Par sa variété, le Causse de Sauveterre ne manque pas d'interêt pour le promeneur qui pourra aisément y reconnaître 2 régions naturelles :

Quand on vous dit que c'est pelé, c'est pas le crâne à Yul, mais presque

À l'est, le "causse pelé" ou "ouvert" étend ses horizons dénudés mettant en évidence les reliefs amplement ondulés du causse, avec, ça et là, quelques plantations récentes de pins et des sommets qui dépassent parfois 1100 mètres. Le Causse pelé représente le quart est du causse de Sauveterre. Il est inclu dans le périmètre du Parc National des Cévennes
C’est le causse comme on se l’imagine d'après les livres de géographie : désertique, pierreux, parcouru par les troupeaux de brebis qui broutent l’herbe jaune et rare sur les mamelons balayés par les vents

Le causse boisé mérite bien son nom. Au loin, on aperçoit le village de La Capelle

À l'ouest, le "causse boisé" développe un relief plus accidenté, hérissé de sommets ou "serres" pointus ou arrondis entrecoupés de larges ou étroites vallées sèches anciennement creusées par des affluents du Lot et du Tarn. L’altitude oscille entre 780 et 1000 m.
La forêt y occupe une place importante, quoique relativement récente. Grandie naturellement et anarchiquement avec l’abandon progressif, depuis le début du XXième siècle, des pâturages à moutons, cette forêt est parfois exploitée pour la pâte à papier.
Les chênes et pins sylvestres laissent peu à peu la place aux pins noirs d'Autriche, jugés plus rentables. Cette essence forme déjà de belles fûtaies sur les pentes de la vallèe du Lot où elle a été introduite durant le premier quart du XXième siècle, dans le but de freiner le ravinement.
Paysage typique d'une doline verdoyante
Mis à part la forêt, la culture des nombreux bas fonds appelés "Combes" ou "Dolines" permet de cultiver céréales et fourrages pour les animaux d'élevage.

Au Sud Ouest, la portion du Causse de Sauveterre boisé, appelée Causse du Massegros, correspond à une faille séparant deux âges de roches.

La végétation y est un mélange de tous les paysages caussenards : les pâturages dénudés appelés les "devèzes", les rochers ruiniformes surplombant le Tarn, jusqu’aux forêts de pins de St Rome de Dolan ou de chênes près de Novis jusqu'au bocage de la plaine du Massegros qui annonce le Ségala aveyronais.

Le causse du Massegros est presqu'un bocage normand. Au loin, on aperçoit le village du Tensonnieu
Haut de la Page
Partager sur Google+
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
® paysages maj : 05.02.2014 11h25
Mentions Légales - Partenaires
© Cardoule Création